Ana Costner

Romancière

Poétesse

Artiste-Peintre...

"Les Limites de l'Amour"

 Ce nouveau et passionnant roman,

de cette artiste aux multiples facettes

nous séduit avec son style percutant,

accrocheur et mystérieux

Le Lys Bleu

présente le nouveau livre de Ana Costner : 

  « Les limites de l'amour »

Pour commander et recevoir le livre :

https://www.lysbleueditions.com/produit/les-limites-de-lamour/

L'Interview de Ana Costner,

elle nous donne quelques clés

pour comprendre sa personnalité et ses oeuvres

Dossier de Presse

Les Limites de L’amour

 

Le synopsis – 4ème de couverture

Trois hommes, une femme. Elle est belle, joue avec eux, se laisse charmer. Peu à peu, des liens se tissent, des rendez-vous se fixent, des mains se touchent. Mais les jeux de l’amour cachent parfois des mystères. Qui sont véritablement ces prétendants ? Quand les masques tombent, ils livrent tour à tour de terrifiants secrets… Les limites de l’amour n’est pas seulement un roman, c’est une plongée dans l’âme humaine, une réflexion sur les relations et une incroyable épopée traversée par un souffle épique et brûlant…   

 

Le résumé

De retour à Paris, alors qu’elle décide de commencer une nouvelle vie après la trahison de son ex-amoureux Alessandro Cassini dont elle était très éprise, Adèle, jeune journaliste irrésistiblement belle et sexy tombe dans un délicieux mélange de curiosité et d’excitation lors de l’interview qu’elle fait au célèbre écrivain Grégory Morel.

Leur rencontre est électrique. Le regard brulant de cet homme, ses avances, et la forte ressemblance avec son ex, réveille en elle des souvenirs passionnels et des désirs auxquels elle s’oblige à résister car il lui avoue être son patron.

Elle n’est pas au bout de ses surprises quand descendu de ses souvenirs, le sulfureux homme d’affaires Victor Marchal avec lequel elle eut une relation torride au début de son séjour de cinq ans à Rome, refait surface pour redorer son blason et déclarer sa flamme à la jeune femme, dans le contexte où des révélations publiques sur ses affaires de complot, corruption, trahison, ont ternis son image.

Un break c’est l’échappatoire parfait pour Adèle, face à ces tourments, lui permettant de faire son choix sur l’avenir. L’amour la pousse dans un tourbillon sensuel vibrant d’une légère possibilité de danger, la curiosité l’emporte et révèle des choses inattendues sur ses trois amoureux.

Adèle sera-t-elle en mesure de faire le bon choix, et pousser encore plus loin les limites de son amour ?

Le style

Bien structuré, le style de Ana COSTNER se remarque par la légèreté des mots, la fluidité des phrases, la poésie des images, l'abondance des rythmes ternaires qui sonnent particulièrement, la netteté du geste, le suspens des respirations, riche de mots et de sensations...

C’est une lecture passionnante, un roman percutant et accrocheur, par son écriture, délicate, sensible, élégante, noble, sensuelle, qui procure des émotions, des sourires, des surprises, de la joie, de l’excitation, et qui se déguste et se savoure comme le bon vin.

Extraits

« AIMER signifie être troublé de l’idée d’une possibilité, et cette possibilité se transforme en besoin, en soif impérieuse, en obsession. Tant que plaire à un tel homme semble une chose impossible, on n’y pense même pas. Mais dès l’instant où un regard, un sourire, une phrase, un geste, prend l’air d’une promesse, notre imagination, sans vouloir, continue l’aventure »…

« Sa mère lui répétait de ne pas tomber dans la tentation du fruit défendu. Adèle se demandait : « les fruits défendus signifient la tentation du mal, ou bien du mâle » ?

Et puis qui a décrété que la gourmandise était un péché. Son inventeur a malgré lui œuvré pour l’humanité. On ne pouvait pas faire à la gourmandise, meilleure publicité. À une gourmande comme elle, la conscience aime braver les interdits.

Quel serait notre plaisir si on ne devait plus se cacher pour goûter à tous ces fruits défendus ? Il ne serait pas aussi jouissif que celui qu’il nous procure l’interdit aujourd’hui. »

« Au bord de l’évanouissement, envahie par une palette d’émotions, Adèle avait besoin d’un verre, et d’une épaule bienveillante et discrète à qui raconter son histoire inimaginable. Demain était encore loin ! Elle ne pouvait attendre seule que le temps passe. Même si à Paris il y a un million d’habitants il y a des moments où tu te sens seul comme un naufragé t’as envie de jeter une bouteille à la mer. Contre ses peurs et hésitations un coup de fil plus tard… elle profitait du contrat de la meilleure maman…

Parfois dans la vie on se retrouve dans un carrefour. Quel chemin prendre quand on n’a pas d’adresse exacte ? (…)

Les autres choses plus importantes pour elle sont les sentiments, dans un monde où tout est limité au désir de l’esprit de plaire au corps.

Elle lisait dans les livres ce qu’est le bonheur, et l’amour, mais ce qu’elle vivait, sa réalité était plus épique, plus percutante, que dans les films.

C’est compliqué de trouver chaussure à son pied ! Mais c’est aussi compliqué quand on a trouvé plusieurs. »

« Adèle était la femme que les hommes désiraient mais qu’ils n’auront jamais, un péché inaccessible qui disparaît comme l’oiseau de nuit qui quitte le halo de la lune pour disparaître dans le noir.

Elle les poursuit alors, tel un fantôme durant leur nuit, pour les faire frissonner jusque dans leurs pantalons.

Elle percevait dans la rue, la puissance des regards des prédateurs qui la guettaient comme une proie. Ça lui était indifférent. »

« Les hommes sont friands des accessoires, des jeux de transparences, des ouvertures dissimulées, de résilles, des petits nœuds à défaire… ils aiment défaire les ficelles. Avec si peu, ils ont l’illusion de contrôler la situation.

Nous les femmes, nous savons bien nous métamorphoser en dociles poupées quand nous avons envie de jouer avec leur braguette. (…) »

« Elle choisit une magnifique guêpière rouge et noire puis préparait le lit, alluma des bougies, s’était bandé les yeux à l’aide d’une écharpe noire et l’attendait… Cette sensation d’attendre après quelqu’un lui était vraiment insupportable. Elle n’était pas du genre à se laisser faire longtemps prisonnière. Elle était plutôt une professionnelle de l’évasion.

Il faisait noir. Obscurité du Vice. Du Délice. Que des bougies fines éclairaient la pièce. Attente magnifique, magie. Elle était à lui... Ouverte, Offerte et impudique. À Sa disposition. Elle était Offrande de Passion et de Luxure... »

 

La Parole aux lecteurs

 

★★★★★ 3 raisons de lire ce livre

11 novembre 2019 by Anouchka D.

 

Pour le pur romantisme et la sensualité : J'ai adoré ce roman car je me suis totalement reconnue dans cette histoire. On tombe sous le charme de l’héroïne, j'ai tremblé, vibré, vécu à fond ses histoires. Tous les protagonistes ont des personnalités très fouillées et sont tellement bien décrits que je les ai vus prendre vie devant mes yeux. Bref, ce sont le genre d'idylles qui font rêver et dont on ne peut que s'abreuver avec délectation notamment lors des scènes sulfureuses…hummm…

Pour Paris, et Rome les capitales de l'Amour. Rien d'original en choisissant Paris pour cadre, mais …c'est l'idéal. L'intrigue se délocalise pour quelques chapitres en Italie à Rome, là, on monte un peu en intensité, et en romantisme. En France, vous aurez droit à Paris, à Cannes et Nice et en Allemagne à Berlin tout aussi romantique... au grand jeu en somme, des descriptions rêveuses, très imagés.

Pour Ana Costner, rien que pour elle.  Ce roman est très fluide, moderne, imprévisible et avec beaucoup d’humour. Ce livre a la faculté d'être très visuel. Je m'explique : le lire, c'est comme regarder un film. Comme il y a des dialogues, et que le décor est aussi détaillé que dans un scénario, vous pouvez avoir l'impression d'être au cinéma. Et comme nous venons d'entrer dans cette fabuleuse saison qu'est l’automne, quand on sort moins, je me devais d'en parler, c'est un incontournable. Je l'ai dévoré, très prenant, à consommer sans modération, se lit sans s'en rendre compte. Lorsque vous commencez, vous ne pouvez plus arrêter jusqu'à la dernière page pour savoir qui ? comment ? pourquoi ?

Bien structuré, un suspense jusqu’à la fin, une auteure pleine de talent à découvrir et à suivre. Sa patte d'écrivain est déjà affirmée, elle a tout d'une future grande.

Je n'ai qu'un conseil à vous donner : précipitez-vous dans une librairie pour le découvrir, ou le commander en ligne !

★★★★★ Comment gérer les sentiments amoureux, et comment construire quand la relation est compliqué

31 octobre 2019 by Patricia D.

 

J’ai en eu l utilisation d apprendre beaucoup sur des choix amoureux , la vie qui fais subir de situations difficile , la force que l on a se retrouver l amour , et garder cet espoir et cette joie du partage de tous les plaisir , a deux , ces situations amoureuses aide a réfléchir, a ce qui arrive a nous tous , la force de l héroïne nous donne l espoir sur notre propre force , et l on apprend que les tragédies sont souvent la , pour accepter une nouvelle histoire , ce livre est apaisant et rassurant , sur ce chemin de la vie amoureuse de chaque personnes et a ne pas perdre espoir en donnant des solutions totalement originales , et enrichissante et d une sensualité exquise , vraiment un régal , je dirais même un chef d œuvre , utile remontage de moral et on le lit sans le lâcher , tellement le suspens est grand ainsi que les rebondissements

 

★★★★★

27 octobre 2019 by Hisem

 

On est ici dans un suspense psychologique. On troque les mystères et les trahisons à coup d'intrigue amoureuse, d'affaires de famille tourmentée, on plonge littéralement au cœur même de cette jeune femme Adèle avec en toile de fond, l'amour, la passion, les suspicions, la trahison, les responsabilités professionnelles. Pour un suspense psychologique, ça tient fort bien la route. Une bonne crédibilité et un travail de recherche méticuleux.

A lire absolument

 

★★★★★

26 octobre 2019 by Ladyleyda

 

« Savoureux » « Croustillant » « Jouissif » Les lecteurs vont dévorer ce roman qui comporte tous les ingrédients d'une recette à succès : une bonne intrigue, une bonne dose de suspens, une bonne dose d'humour, un soupçon de légèreté arrosé d'un érotisme enflammé

La biographie de Ana Costner

Native de Roumanie, Ana Costner a été exposée à l’art sous toutes ses formes.
Vouée à une carrière de médecin, elle abandonne ses études, emportée par l’aventure théâtrale, et confirme son talent avec les rôles d’Antonia dans  « Fleur de cactus » de Barillet et Grédy, et  Agnès dans « Ecole des femmes » de Molière, elle apprend les rouages du métier et une certaine liberté d’esprit. Eprise par la mode, elle décroche au passage, un diplôme de styliste de mode, école qu’elle suit en cours du soir.

Passionnée d’écriture depuis son enfance, Ana Costner écrit ses premiers poèmes faisant vibrer la musique dans les mots, des poésies et contes pour enfants, des nouvelles et publie dans des journaux et revues littéraires.

Désireuse de liberté et curieuse de découvrir de nouveaux univers, Ana Costner change radicalement de décor en arrivant à Paris, et elle opère un tournant dans sa vie et dans sa carrière. En vrai femme orchestre, elle mène à la baguette ses deux entreprises entre les services à la personne et le bâtiment.

En plus de ses occupations professionnelles, ses gouts pour la poésie et la musique n’ont pas cessé de s’exprimer en regroupant les deux en chansons. Ce qui lui vaut en 2016 l’admission comme parolière à la SACEM. Elle signe des collaborations avec encore deux compositeurs qui préparent des EP pour des jeunes chanteuses.

 

Portée par sa soif de pousser les limites de son imagination créatrice Ana Costner se lance dans l’écrit des concepts d’émissions de télévision et de radio et aussi présente en 2017-2018 une chronique littéraire dans l’émission « Culture & Co » sur Dynamic Radio.

 

Encouragée par ces premières publications « Effusions spontanées » recueil de poèmes paru le 19 février 2016 aux Editions du Panthéon et en littérature jeunesse paru aux Éditions Amalthée le 26 février 2016 « Le rayon de soleil » - poésies pour enfants dont elle s’amuse à dessiner les illustrations, Ana Costner prépare des nombreux projets des plus surprenants. En octobre 2019 elle publie aux Editions Le Lys Bleu son premier roman « Les limites de l’amour » en fait le premier volet d’une trilogie, un thriller psychologique dans lequel amour, passion, érotisme se conjuguent à tous les temps et dans toutes les langues déployés sur une grande palette de couleurs et de saveurs.

Bien que  l’écriture remporte la plupart du temps les faveurs d’Ana Costner, la peinture s’est imposée à elle il y a maintenant 20 ans comme un moyen d’expression alternatif, faisant appel à d’autres sens et lui permettant d’exprimer différemment ses émotions. Elle est présente dans le Dictionnaire des cotations AKOUN depuis l'année 2018 et a eu le bonheur de participer à plusieurs expositions et salons d’art à Paris.

Derrière le regard envoûtant d’Ana COSTNER se cache une femme aux multiples facettes qui œuvre aussi bien en affaires qu'en art, sans oublier sa présence dans d’autres domaines où on ne l’attend pas.

France-Chine-Info

France-Chine-Info est un Magazine-Web franco-chinois, en partenariat avec l'association: "Association France-Chine Cultures Interactives  AFCCI sur facebook, en lien  également avec la page Facebook  :  "le pont de l'amitié franco chinoise"

法国-中国-信息是法中网络杂志  与 ”法中文化合作协会 “ (AFCCI )是合作关系  链接可以阅读“脸书”中 “法中友谊之桥 ”的内容 

France Chine Info