Shambhala

DANSE TIBÉTAINE CONTEMPORAINE/ PERFORMANCE

 

 

Danse:  Danse tibétaine, contemporaine, Vajra et danse provenant du Chamanisme mongole.

Musique: Concert joué en direct sur scène, morin khuur, khôômii (un chant de gorge de la musique mongole), flûte d’aigle tibétaine, l’art du trobar.

Performance: l’encens tibétain éclairé, la peinture de sable colorée sur la scène, un dialogue entre les produits de la technologie moderne et le corps

 
Un petit moine a acheté
un poisson chez un
commerçant moyennant
son repas dans le but
de le libérer. Hélas, le
poisson est mort dans
ses mains pendant le
trajet.

La question se pose,
est-ce que je lui ai
sauvé la vie ou je l’ai
tué?

Ce petit moine a
commencé à
s’interroger et il
entreprend un voyage
de rédemption...

Entre légende et monde réel

Un spectacle exceptionnel

à ne pas manquer

La bande annonce du spectacle
Le Shambhala (en sanskrit शम्भल), appelée aussi «Shangri-La » par James Hilton dans le roman "Lost Horizon", aussi connu comme Mandala (मण्डल). Signifie un lieu du bonheur paisible, le paradis sur terre et l’utopie du bouddhisme, etc…
 
Le Shambhala est un mythe indobouddhiste. Selon le 14e Dalai Lama, Shambhala est une terre pure qui est toujours poursuivi par le bouddhisme tibétain. Bien qu'étant terrestre, il ne peut cependant pas être située sur une carte; seuls y ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable.
 
La danse "Shambhala" nous amène à explorer le cycle de la vie par tous les êtres vivants, afin de transmettre profondément la philosophie bouddhique tibétaine en utilisant les lignes du corps extrêmement simples et en apportant une expérience visuelle merveilleuse dans un dialogue entre la modernité et la tradition.
Elle s’appuie sur une large culture folklorique chinoise: mélange de danse classique tibétaine, danse Vajra et danse contemporaine synchronisés avec l’art performance.
 
Une immense peinture de sable colorée qui dépeint un paysage magnifique combiné par le ciel, la terre, les humains et toutes les créatures. Elle est réalisée en direct sur scène par les danseurs. Ils roulent, effectuent des mouvements sur la peinture de sable jusqu’à ce que le paradis merveilleux soit détruit. Les douleurs et les plaisirs du cycle de vie et l’âme de la sagesse du bouddhisme tibétain qui composent Shambhala est devenu un modèle artistique qui reflète la culture tibétaine originale sous différents angles.
La danse commence par un petit moine (10 ans) qui tient un poisson pour le libérer, celui-ci est mort dans ses mains pendant ses mouvements.
Le moine irrigue le poisson mort par une conque blanche pour accomplir sa bonne volonté. Plus tard, le poisson s’est transformé en sable pour permettre l’introduction et la réalisation de peinture de sable (Mandala) du second acte.
Le petit moine regrette la mort du poisson, il souhaite réaliser un Mandala pendant toute sa vie pour l’expiation. Les grains de sable sont comme la vie des humains. Elle est pleine d’opportunités, de douleurs, d’aventures lourdes et d’insoutenables légèretés.
La couleur chaude du second acte est fortement contradictoire par apport au premier acte. Le"mandala" est réalisé en direct sur scène, offrant une peinture de sable prestigieuse et inoubliable.
Il est ensuite détruit et un poisson apparait en vie (une résurrection) sur la scène. Soit une transmigration sans fin… "Vivant ou mort" et "désir" constituent la notion superficielle de "Shambhala".
 
Les mesures pointues que Wanma voudrait également exprimer sont que les êtres humains ne sont pas obligés d’avoir une décision finale entre "vivant ou mort’ et "matériel ou spirituel": on doit faire face aux événements insoutenables de la vie par un esprit calme et tranquille et chercher un équilibre entre les situations. Selon Wanma, "la transmigration n’est pas une simple renaissance comme la mort n’est pas considérée comme une fin. C’est plutôt considérée comme une transformation et un re-démarrage d’un nouveau processus (il vaut mieux être calme face aux souhaits de cette vie).
1/8
Expositions de CHEN Liwei

Shambhala

Danse:

Danse tibétaine, contemporaine, Vajra et danse provenant du Chamanisme mongole.

Musique:

Concert joué en direct sur scène, morin khuur, khöömii (un chant de gorge de la musique mongole), flûte d’aigle tibétaine, l’art du trobar.

Performance:

l’encens tibétain éclairé, la peinture de sable colorée sur la scène, un dialogue entre les produits de la technologie moderne et le corps.

  

CONTACT PRODUCTION/DIFFUSION

CULT’ART PARIS_Yuhan LI Tel: +33(0)6 21 47 65 88

Laurette Théatre  Avignon Salle 1 - Festival OFF -

du Mercredi 6 Juillet au Samedi 30 Juillet 2016

.

Festival OFF 2016 - VILLE D'AVIGNON

A partir de 11 € TTC / Tarif Normal : 16€

Genre : Danse

Durée : 45min

Mise en scène : WANMA JIANCUO

 

WANMA JIANCUO Avec: LI Na, LIN Yu, GENG Zibo,

ZHANG Yue, QU Youxiang, CAO Junyi, SAI Quciren,

CAI Rangdangzhi, YANG Mingyuan et JIANG Xinrou

 

France-Chine-Info

France-Chine-Info est un Magazine-Web franco-chinois, en partenariat avec l'association: "Association France-Chine Cultures Interactives  AFCCI sur facebook, en lien  également avec la page Facebook  :  "le pont de l'amitié franco chinoise"

法国-中国-信息是法中网络杂志  与 ”法中文化合作协会 “ (AFCCI )是合作关系  链接可以阅读“脸书”中 “法中友谊之桥 ”的内容 

France Chine Info